La préservation des ressources naturelles, la réutilisation et le recyclage de déchets et sous-produits industriels sont aujourd’hui des priorités majeures dans une perspective de développement durable et d’économie circulaire. Dans cette optique, il semble cohérent de trouver des solutions alternatives dites éco-responsables notamment par la valorisation de matériaux fins tels que les sédiments de dragage dans les filières du génie civil où annuellement, 400 millions de tonnes de matériaux granulaires sont consommées en France.

Des volumes considérables de matériaux sont dragués annuellement dans le monde. En France, ce sont plus de 56 millions de m3 de sédiments qui sont dragués chaque année. Plusieurs travaux de recherche ont été initiés afin d’étudier la valorisation de ces sédiments comme matières premières secondaires dans différentes filières du domaine de la construction (béton, sous-couches routières, aménagement paysagers, briques, etc.).

 

Aucun industriel des matériaux de construction ne s’est, à ce jour, penché sur la valorisation de sédiments de dragage dans le domaine cimentier. La société EQIOM souhaite donc étudier ces voies de valorisation potentielles en portant ce projet en association avec IMT Lille Douai.